Spiritueux distillés – Brandy – Pisco Chilien (6)

Spiritueux distillés – Brandy – Pisco Chilien (6)

Le pisco chileno est un aguardiente produit par la distillation de vin authentique potable. Son processus de production comprend quatre étapes principales : la culture et la récolte des raisins destinés au pisco, la vinification à des fins piscicoles, la distillation du vin pour obtenir le pisco et enfin, la mise en bouteille pour la consommation. Ces activités sont exclusivement réalisées dans la zone désignée comme la « zone piscicole ».

La production du pisco chilien nécessite l’utilisation de raisins spécifiques, qui sont des variétés particulières de l’espèce Vitis vinifera L. Parmi celles-ci, on trouve le Muscat d’Alexandrie, le Muscat Rosé, le Torontel, le Muscat d’Autriche et le Pedro Jiménez, entre autres. La récolte des raisins destinés au pisco commence en février et s’étend jusqu’à la mi-année, en fonction de la variété. Les raisins doivent avoir un degré alcoolique potentiel égal ou supérieur à 10,50° G.A.P.

La vinification à des fins piscicoles se fait en blanc et la température est contrôlée. L’utilisation d’équipements de broyage et d’égrappage à grande vitesse est évitée pour éviter la rupture d’éléments indésirables dans le moût. De plus, l’utilisation de presses continues à marc frais à haute pression est interdite. La vinification est divisée en étapes telles que la réception des raisins, le broyage, la macération, le pressurage et la fermentation avec des levures.

La distillation du vin pour produire le pisco est réalisée dans des alambics à cycle discontinu. Elle débute dès que les vins sont dans des conditions appropriées et doit être achevée avant le 31 janvier de l’année suivante. Après la distillation, les alcools doivent reposer pendant un minimum de 60 jours dans des cuves en acier ou des fûts de raulí.

Dans le cas du pisco chilien, les producteurs peuvent ajuster le degré alcoolique en ajoutant de l’eau déminéralisée. Le degré alcoolique varie généralement entre 60° et 73°, selon les préférences. Cette pratique est similaire à celle utilisée dans la fabrication d’autres spiritueux tels que le whisky, la vodka et le singani. Les variétés avec un degré alcoolique plus bas, autour de 30°, 33° et 35°, sont devenues populaires en raison de leur prix plus abordable. Cependant, les piscos chiliens de meilleure qualité se trouvent dans la catégorie spéciale et réservée, avec un degré supérieur à 40°.

De plus, le Chili produit des piscos parfumés en les faisant vieillir dans des récipients en bois, ce qui ajoute une note agréable à la boisson. Ces variétés à haute teneur en alcool sont appréciées pour leur saveur distinctive.

pisco, sour, cocktail-3679056.jpg

En résumé, la production du pisco chilien implique la culture et la récolte des raisins destinés au pisco, une vinification contrôlée, la distillation dans des alambics à cycle discontinu, suivie d’une période de repos d’au moins 60 jours. Les producteurs ont la possibilité d’ajuster le degré alcoolique, et différentes variétés avec des degrés d’alcool et des saveurs variés sont produites. Le pisco chilien est apprécié pour sa qualité et sa tradition dans l’industrie des spiritueux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Carrito de compra0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0